Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
151 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
C ↑ haut
Cactiforme (adj.) Pour des plantes à tiges charnues, massives, gorgées d'eau comme le sont celles des Cactacées.  
Caduc (adj.) Se dit d'un organe se détachant spontanément à la fin de sa vie ou à sa maturité (ex. arbres à feuilles caduques, pétales des coquelicots rapidement caducs).  
Caducifolié (adj.) Qui perd ses feuilles pendant la "mauvaise saison".  
Caieu, Caieux (n.m.) Petit bulbe à l'aisselle d'une écaille d'un bulbe  
Cal (n.m.) - 1. Tissu d'abord inorganisé, résultant d'une prolifération cellulaire. Il se développe au cours de la régénération d'un individu végétal, soit lors de la cicatrisation d'une plaie, soit lors d'une culture in vitro. 2. Dépôt de substances insolubles obturant les éléments conducteurs des sèves.  
Calathide (n.f.) Inflorescence réunissant des petites fleurs sessiles (fleurons ou fleurettes) goupées sur un réceptacle et mimant souvent une fleur "classique" (ex.: astéracées).
Syn.: anthode, capitule.
 
Calcaire (Sol) (adj.) Pour un sol renfermant dans toute son épaisseur une proportion de carbonate de calcium telle que le dépôt d'acide chlorhydrique dilué sur un prélèvement de ce sol provoque un net dégagement gazeux (effervescence). Le pH des sols calcaires se situe vers 7,5-8,5.  
Calcaricole (Plante) (adj.) Se dit d'une espèce ou d'une végétation qui se rencontre exclusivement sur des sols riches en carbonate de calcium (calcaire).  
Calcicline (adj.) Pour une plante de sol à tendance alcaline.  
Calcicole (Plante) (adj.) Se dit d'une espèce se rencontrant exclusivement ou préférentiellement sur les sols riches en calcium.
Contraire : calcifuge.
 
Calcifuge (adj.) Qui ne supporte pas les substrats contenant du carbonate de calcium (calcaire). Qualifie une plante ou groupement végétal localisé plus ou moins exclusivement sur les sols acides.
Syn.: acidiphile, acidophile.
Contraire : calcaricole, calcicole.
 
Calice (n.m.) Enveloppe extérieure de la fleur, formée de sépales libres ou soudés.  
Caliciflore (adj.) Pour une fleur où les étamines sont insérées sur le calice.  
Calicinal (adj.) Du calice, qui appartient au calice.  
Caliculé (adj.) Muni d'un calicule.  
Calicule (n.m.) Enveloppe florale surnuméraire, placée à l'extérieur du calice et formé de folioles ou d'écailles ± semblables aux sépales (ex.: mauve, potentille, oeillet).
Syn.: épicalice.
 
Calleux (adj.) Qui a des callosités, des renflements.  
Callosité (n.f.) Renflement rugueux se développant sur un organe.  
Campanulé (adj.) En forme de cloche.  
Campylotrope (Ovule) (adj.) Pour un ovule (et la graine qui en résulte) sur lequel le hile est à peu près à la moitié de la longueur de l'ovule, à mi-chemin entre le micropyle et le pôle qui lui est opposé.  
Canaliculé (adj.) Creusé d'un petit sillon en forme de canal.  
Canescent (adj.) Couvert de poils blanc-grisâtre.  
Cannelé (n.m.) Muni de côtes longitudinales régulières, séparées par des sillons.  
Capillaire (adj.) Très grêle, fin et délié comme un cheveu.  
Capité (adj.) Pour un organe grêle terminé par un renflement arrondi (en tête d'épingle) ou des fleurs rassemblées en groupe compact (fleurs groupées "en tête").  
Capitule (n.m.) Inflorescence réunissant des petites fleurs sessiles (fleurons ou fleurettes) groupées sur un réceptacle et mimant souvent une fleur (ex.: astéracées).
Syn.: anthode, calathide.
 
Capsule (n.f.) Fruit sec, déhiscent (s'ouvrant pour libérer les graines) à maturité.
Capsule loculicide : Qui s'ouvre par des fentes de déhiscence au milieu des loges carpellaires.
Capsule septicide : Qui s'ouvre par des fentes de déhiscence le long des sutures carpellaires.
 
Caractéristique (adj.) Qualifie une espèce dont la fréquence est significativement plus élevée dans un groupement végétal déterminé que dans tous les groupements du même rang syntaxonomique.  
Carène (n.f.) 1. Saillie longitudinale du dos de certains organes, rappelant par sa forme la carène d'un bateau. 2. Réunion des 2 pétales inférieurs (± soudées) des Fabacées (Papilionacées).  
Caréné (adj.) Muni d'une carène.  
Cariçaie (n.f.) Groupement végétal de milieu humide dominé par des espèces appartenant au genre Carex (laîches).  
Caroncule (n.f.) Épaississement charnu et peu étendu, situé près du hile de certaines graines.
Syn.: strophiole.
 
Carpellaire (adj.) Relatif aux carpelles.  
Carpelle (n.m.) Élément unitaire constituant, seul ou associé à d'autres, l'ovaire de la fleur. Il contient les ovules.  
Carpophore (n.m. ) Petit axe supportant certaines capsules (ex.: Silene nemoralis). De carp- = fruit et -phore = qui porte). Mais aussi petit axe supportant le gynécée (voir gynophore).  
Cartilagineux (adj.) Qui a la consistance et la couleur d'un cartilage (ex.: le bord des feuilles de certains saxifrages).  
Caryopse (n.m.) Fruit sec, indéhiscent, à graine unique soudée avec le péricarpe.  
Casque (n.m.) Réunion des pièces florales (sépales, pétales), rapprochées, plus ou moins soudées entre elles, coiffant les organes reproducteurs chez de nombreuses Ochidées.  
Caudé (adj.) Prolongé par un long appendice étroit.  
Caudicule (n.f.) Amincissement filiforme des pollinies de certains genres d'orchidées, entre les masses de pollen et le rétinacle.  
Caulescent (adj.) Pourvu d'une tige apparente.
Contraire : acaule.
 
Cauliflore (adj.) Désigne un arbre dont les fleurs poussent sur le tronc et les gros rameaux et non (ou rarement) sur les rameaux ultimes.  
Caulinaire (adj.) Fixé à la tige, qui a trait à la tige.  
Côte (n.f.) Saillie longitudinale sur le flanc d'un organe.  
CBN Conservatoire(s) Botanique(s) National(aux).  
CBNA Conservatoire botanique national alpin.  
CBNM Conservatoire botanique national méditerranéen.  
Cembraie (n.f.) Formation végétale forestière subalpine dominée par le pin cembro (ou arole). En France, on ne rencontre de cembraies que dans les Alpes.  
Centro-européen (adj.) Pour une plante du centre de l'Europe (Europe tempérée de la France à l'Ukraine).  
Centro-européen ouest asiatique (adj.) Du centre de l'Europe et de l'ouest de l'Asie.  
Centro-européen pontique (adj.) Pour une plante du centre de l'Europe et de la zone pontique (rive sud-est de la Mer Noire).  
Centro-européen sud sibérienne (adj.) Du centre de l'Europe à la Sibérie méridionale.  
Cespiteux (adj.) Qui forme à sa base une touffe compacte (ex.: plusieurs Graminées et Saxifrages).  
Chablis (n.m.) Chute naturelle d'arbres qui s'entrainent en "château de cartes".  
Chagriné (adj.) Couvert de petites granulations comme la peau de chagrin.  
Chaméphyte (adj.) Plante ligneuse naine dont les bourgeons sont situés au-dessus de la surface du sol mais à moins de 50 cm.
- Ch. suffrutescents (Fumana procumbens).
- Ch. à scape : dont les inflorescences sont portées par une hampe (Stellaria holostea).
- Ch. succulents (Sedum album).
- Ch. rampants (Lycopodium clavatum).
- Ch. en coussinets (Saxifraga sp.).
- Ch. frutescents (Astragalus alopecurus).
Syn.: chamæphyte.
 
Charnu (adj.) Épais, juteux, ferme mais tendre (ex.: les organes des plantes grasses).
Syn.: succulent.
 
Chasmogame (adj.) Se dit d'une fleur qui s'ouvre, s'épanouit, au moment où s'opère la pollinisation.  
Chasmogamie (n.f.) Mode de fonctionnement d'une fleur qui s'épanouit au moment de la pollinisation.  
Chaton (n.m.) Inflorescence en épi serré de fleurs unisexuées.  
Chionophile (adj.: chiono- = neige, -phile = qui aime) Pour une espèce ou formation végétale présente en altitude ou en ubac, dans des secteurs longuement enneigés ce qui procure au sol une grande réserve en eau (éboulis froids, combes à neige).  
Chorologie (n.f.) Étude de la répartition géographique des espèces et de son déterminisme. Par raccourci, aire de répartition d'une espèce.  
Chromosome (n.m.) Filament constitué d'ADN, supportant les caractères héréditaires (les gènes) en des zones précises. Les chromosomes ne sont individualisés et observables (au microcospe) que pendant les divisions cellulaires.  
Chromosomique (Nombre) (adj.) Définit le nombre de chromosomes d'une cellule. Il est le plus souvent fixe et pair dans chaque espèce de plante. Les chromosomes sont présents par paires. Le nombre chromosomique est alors de 2n, n représentant le nombre de chromosomes "solitaires" présents dans les gamètes (ovule ou spermatozoïde).  
Cil (n.m.) Petits poils raides disposés sur un rang comme ceux des paupières.  
Cilié (adj.) Bordé de cils.  
Circiné (adj.) Enroulé en crosse au stade juvénile (ex.: les frondes des Fougères).  
Circumboréal (adj.) Dont l'aire occupe une notable partie des zones froides et tempérées froides de tout l'hémisphère nord (Asie, Europe, Amérique-du-Nord).  
Circumméditerranéen (adj.) Dont l'aire occupe une notable partie des régions du pourtour de la Méditerranée.  
Circumpolaire (adj.) Dont l'aire occupe une notable partie des régions circumboréales froides, en principe au-dessus du cercle polaire.  
Cirrhe (n.f.) Long appendice filiforme et souple.  
Cladode (n.m.) Rameau aplati, ressemblant plus ou moins à une feuille (ex.: les "feuilles" du petit houx Ruscus aculeatus).  
Clair (adj.) Désigne un peuplement laissant de larges espaces où la lumière peut passer.  
Classe (n.f.) Unité taxonomique (ex.: monocotylédones) ou syntaxonomique (ex.: Querco-Fagetea). Les principaux rangs des taxons par ordre descendant sont :
- le règne (regnum),
- l'embranchement ou le phylum (divisio, phylum),
- la classe (classis),
- l'ordre (ordo),
- la famille (familia),
- le genre (genus),
- et l'espèce (species).
Ainsi, sauf dans le cas de certaines plantes fossiles, chaque espèce peut être affectée à un genre, chaque genre à une famille, etc.
 
Classification (n.f.) Regroupement d'individus en groupes conceptuels (= en taxons), en fonction de leurs ressemblances. Ces taxons sont définis de telle sorte qu'ils s'arrangent les uns par rapport aux autres en rangs hierarchisés.  
Claviforme (adj.) En forme de massue.  
Cléistogame (adj.) Se dit d'une fleur qui ne s'ouvre pas au moment de sa maturité sexuelle. Le pollen germe à l'intérieur de la fleur avant son épanouissement. Elle fructifie sans s'être jamais épanouie. Une plante cléistogame est nécessairement autogame et autofertile.  
Cléistogamie (n.f.) Mécanisme de reproduction d'une fleur qui ne s'ouvre jamais. Le pollen germe à l'intérieur de la fleur avant son épanouissement. Elle fructifie sans s'être jamais épanouie. Une plante cléistogame est nécessairement autogame et autofertile.  
Cléistolème (adj.) Se dit d'une corolle bilabiée à gorge fermée. La lèvre inférieure est en gouttière à l’épanouissement, sensiblement parallèle à la supérieure à sa base.
Contraire : anectolème.
 
Climacique (adj.) Se dit d'une végétation en équilibre avec son milieu (voir Climax).  
Climax (n.m.) Stade d'équilibre d'un écosystème, relativement stable (du moins à l'échelle humaine), conditionné par les seuls facteurs climatiques et/ou édaphiques. En cas de modification d'un facteur, le climax est détruit. Il est remplacé par un peuplement végétal différent, évolutif, qui tend à devenir un nouveau climax, identique ou différent du précédent. En France, le climax est généralement une forêt, excepté sous certaines conditions extrêmes, comme le climat alpin.  
Clinandre (n.m.) Surface, parfois nettement en creux et plus ou moins séparée longitudinalement par un petit repli, où reposent les masses polliniques des Orchidées. Certaines espèces sont dépourvues de clinandre.  
Cloison (n.f.) Lame membraneuse partageant le fruit en deux ou plusieurs loges qui renferment les graines.  
Cloison (Fausse) (n.f.) Dans un fruit, cloison surnuméraire qui ne correspond pas à une paroi carpellaire.  
Clone (n.m.) Ensemble d'individus génétiquement identiques provenant de la multiplication végétative d'un seul individu originel.  
Coalescent (adj.) Qui adhère à d'autres organes de même nature, mais ne leur est pas intimement soudé.  
Collet (n.m.) Zone de transition très courte entre la racine et la tige, généralement située au ras du sol.  
Collinéen (adj.) Étage des collines, entre 250 et 500 m, en zone non méditerranéenne.  
Colonne (n.f.) Chez les Orchidées, partie axiale plus ou moins allongée de la fleur, formée par la soudure des pièces sexuelles mâles et femelles.
Syn.: gynostème.
 
Comb. illeg. (n.f.) En taxonomie, abréviation de "combinaison illégitime".  
Comb. invalid. (n.f.) En taxonomie, abréviation de "combinaison invalide".  
Comb. nov. (n.f.) En taxonomie, abréviation pour "combinaison nouvelle".  
Commissure (n.f.) Ligne ou surface d'union de deux organes.  
Compagne (adj.) Dans un groupement végétal déterminé, qualifie une espèce non caractéristique mais à fréquence non négligeable.  
Complète (Fleur) (adj.) Pour une fleur dont tous les organes floraux - calice (ensemble des sépales, corolle (ensemble des pétales), androcée (pièces mâles) et gynécée (pièces femelles) - sont développés et fonctionnels.  
Composée (adj.) Pour une feuille plus ou moins divisée en feuilles secondaires ou folioles.  
Comprimé (adj.) Aplati latéralement.  
Concolore (adj.) D'une même couleur. Dont les deux faces sont de même couleur.
Contraire : discolore.
 
Concrescence (n.f.) Union de deux organes contigus au cours de leur développement.  
Concrescent (adj.) Décrit un organe qui s'est uni à un autre, contigu, au cours de leur croissance simultanée.  
Conditions écologiques (n.f.) Ensemble homogène de conditions naturelles (du climat, du sol, de l'environnement, notamment végétal...) régnant dans un périmètre donné.  
Conditions optimales (n.f.) Désigne la combinaison de paramètres du milieu - lumière (durée et intensité), température, humidité de l'air et du sol, nutrition...- la plus favorable au développement d'une espèce.  
Condupliquée (adj.) Se dit d'une feuille pliée selon la longueur, soit lors de la préfoliaison, soit à l'état adulte.  
Cône (n.m.) Fruit composé, formé d'un axe et de nombreuses écailles, à la base desquelles sont les graines.  
Confluents (adj.) Pour des organes se liant les uns aux autres sans démarcation nette.  
Conné (adj.) Uni à un autre organe de même nature (ex.: les feuilles opposées et soudées par la base du Chèvrefeuille, de Blackstonia perfoliata).
Syn.: perfoliées, pour les feuilles.
 
Connectif (n.m.) Petit organe unissant les deux loges des anthères et se prolongeant parfois au-delà de leur sommet.  
Connivent (adj.) Pour des organes se rapprochant par le sommet sans se souder.  
Contorté (adj.) Tordu en spirale.  
Convar. (n.m.) Dans la nomenclature des plantes cultivées, abréviation désignant un groupe de cultivars.  
Convoluté (adj.) Enroulé en cornet.  
Coplanaires (adj.) Se dit d'organes situés dans le même plan.  
Coques (n.f.) Parties d'une capsule à plusieurs loges se séparant avec élasticité et emportant leurs graines.  
Coralliforme (adj.) En forme de branches de corail. ex.: le rhizome de certaines orchidées non chlorophylliennes (Corallorhiza, Epipogium)  
Cordé (adj.) En forme de cœur, l'échancrure en bas (côté pétiole).
Syn.: cordiforme.
 
Cordiforme (adj.) En forme de cœur, l'échancrure en bas (côté pétiole).
Syn.: cordé.
 
Corme (n.m.) Appareil souterrain formé d'une tige épaisse, massive, bourrée de réserves, entourée d'écailles fines, sèches, souvent dilacérées.  
Corolle (n.f.) Deuxième enveloppe de la fleur, située entre le calice et les étamines, à divisions (les pétales) libres ou soudées.  
Corolliflore (adj.) Pour une plante dont les étamines sont insérées sur la corolle. En enlevant les pétales, on enlève les étamines.  
Coronule (n.f.) Petite couronne d'appendices libres ou soudés dans certaines corolles (ex.: les Narcisses).  
Cortège floristique (n.m.) Ensemble d'espèces végétales se développant ensemble dans un milieu donné  
Cortical (adj.) Qui a trait à l'écorce.  
Corymbe (n.m.) Inflorescence de type racème dans laquelle les axes secondaires partent de points différents et arrivent à peu près au même niveau (les fleurs sont alors dans le même plan). Le pédoncule est donc d'autant plus court que la fleur est proche du sommet.  
Corymbiforme (adj.) Qui a l'aspect d'un corymbe, inflorescence où les axes secondaires, de longueurs différentes, parviennent à peu près au même niveau.  
Cosmopolite (adj.) Pour une plante présente à l'état sauvage presque partout dans le monde sans lacune importante.  
Cotonneux (adj.) À poils blanchâtres, longs, doux au toucher.  
Cotylédon (n.m.) Nom donné à la première ou aux deux premières feuilles sortant de la graine.  
Couronne (n.f.) Cycle de pièces surnuméraires (qui sont souvent des annexes des pétales) situées à la face interne de la corolle.  
Coussin (n.m.) Forme en touffe compacte de nombreuses plantes des hautes montagnes.  
Coussinet (n.m.) Forme en petite touffe plus ou moins dense de nombreuses plantes des hautes montagnes.  
Crassulescent (adj.) Charnu.  
Crénelé (adj.) Bordé de crénelures, c'est-à-dire de dents obtuses ou arrondies.  
Crête (n.f.) Saillie allongée, souvent plus ou moins crénelée ou crispée, à la surface d'organes plans.  
Crispé (adj.) Dont la surface est finement ridée.  
Cristé (adj.) Portant un appendice en forme de lame dressée, souvent ondulée, comme une crête.  
Crustacé (adj.) Incrusté de calcaire (ex.: les feuilles de certains saxifrages).  
Cryophile (adj.) Pour une plante de climat ou de microclimat froid.  
Cryptogame (n.m. et adj.) Végétal sans cotylédons et se reproduisant par des spores (ex.: fougères, prêles, lycopodes).  
Cryptophyte (n.f.) Plante vivace dont les bourgeons passent la saison défavorable dans le sol ou dans l'eau (ex.: les plantes à bulbe).  
Cucullé (adj.) Se dit d'un organe plan dont le sommet est courbé en capuchon.  
Culmaire (n.f.) Feuille supérieure d'un chaume, insérée sous l'inflorescence (Graminées). Plus largement qualifie les feuilles de la tige des graminées.  
Cultivar (n.m.) Forme variante obtenue par les techniques horticoles ou agricoles et qui n'existe pas dans la nature.  
Cunéiforme (adj.) En forme de coin ou de triangle renversé (ex.: la silicule de la bourse à Pasteur).  
Cupule (n.f.) Involucre écailleux, foliacé ou épineux, en forme de petite coupe, qui enveloppe plus ou moins certains fruits (ex.: le gland du chêne).  
Cuspidé (adj.) Insensiblement atténué en pointe aiguë et raide.  
Cuticule (n.f.) Revêtement imperméable à l'eau, plus ou moins perméable au gaz, qui recouvre l'épiderme.  
Cyathe (n.m.) Inflorescence unitaire de certaines Euphorbiacées, formée d'une fleur femelle entourée de quelques fleurs mâles et de glandes nectarifères, disposées en cymes.
Syn.: cyathium.
 
Cyathium (n.m.) Inflorescence unitaire de certaines Euphorbiacées, formée d'une fleur femelle entourée de quelques fleurs mâles et de glandes nectarifères, disposées en cymes.
Syn.: cyathe.
 
Cylindracé (adj.) Approchant de la forme cylindrique.  
Cyme (n.f.) Forme d'inflorescence où les pédoncules floraux, ramifiés, partent du même point et arrivent à une même hauteur. Chaque fleur termine un rameau.
Cyme bipare : cyme dont les ramifications sont régulièrement opposées deux à deux.
 
Cynorrhodon, Cynorhodon (n.m.) Églantier, par extension, fruit de rosacée où le réceptacle prend une forme concave, cupuliforme (hypanthium) et entoure les akènes.  

151 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|