Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
57 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
E ↑ haut
Écaille (n.f.) 1. Petite lame mince et coriace, parfois charnue, qui accompagne ou protège certains organes. 2. Petit élément plat (poil tecteur ou excrétion superficielle) appliqué à une surface.  
Échancré (adj.) Qui présente une échancrure ou entaille peu profonde.
Syn.: émarginé.
 
Écosystème (n.m.) Unité écologique résultant de l'association d'une biocénose (peuplement vivant) et d'un biotope (milieu non vivant où elle se développe).  
Écotone (n.m.) Frange de contact et d'échanges biologiques entre deux milieux de caractères écologiques différents. C'est un espace linéaire souvent à forte biodiversité (ex.: la zone battue par les marées (ou les vagues) sur le littoral).  
Écotype (n.m.) À l'intérieur d'une espèce, ensemble de populations génétiquement différenciées par la sélection naturelle exercée par un (ou plusieurs) facteur(s) écologique(s).  
Écusson (n.m.) Organe élargi, distal, des écailles du cône femelle des Gymnospermes.  
Édaphique (adj.) Qui concerne les relations entre les êtres vivants et leur substrat, ou les conditions écologiques (drainage, composition physico-chimique) qui définissent ce substrat. Qui a trait au sol et à ses relations avec les végétaux.  
Elliptique (adj.) En forme d'ellipse ou courbe régulière plus longue que large (ex.: la feuille du muguet, régulièrement rétrécie du milieu vers les deux bouts).  
Émarginé (adj.) Qui présente une échancrure ou entaille peu profonde.
Syn.: échancré.
 
Embrassant (adj.) Se dit d'un organe qui entoure l'axe sur lequel il est inséré.  
emend. (abrev.) Emendavit. En taxonomie, modification de la délimitation d'un taxon (ex.: Brassica rapa L. et B. campestris L. de même date ont été réunis par Metzger sous B. rapa L. emend. Metzger).  
Endémique (n.f. et adj.) Se dit d'une espèce qui ne se rencontre qu'en un lieu ou une région donnés. Il existe des endémiques de territoires naturels (ex.: endémique pyrénéenne, endémiques insulaires...) et des endémiques administratives (endémiques françaises).  
Endocarpe (n.m.) Tissu tapissant la face interne de la paroi du fruit.  
Endozoochorie (n.f.) Transport de semences par des animaux qui les avalent et les disséminent après un transit digestif.  
Engainant (adj.) Formant une gaîne, c'est à dire un étui ou long anneau autour d'un autre organe (ex.: la feuille des graminées).  
Engorgé (Sol) (adj.) Pour un sol dans lequel l'eau s'infiltre et stagne dans le substrat. Un tel sol, asphyxiant, est aussi dit "mal drainé".
Contraire : sol filtrant, sol perméable.
 
Enrésinement (n.m.) Plantation d'arbres résineux effectuée dans un milieu non boisé (ou déboisé à cet effet).  
Ensellement (n.m.) Pli ouvert vers le haut, évoquant la partie concave d'une selle, affectant un organe plan.  
Ensiforme (adj.) Pour un organe plan, étroit, long, pointu et droit, en forme de lame d'épée (ex.: les feuilles des iris).  
Entier (adj.) Pour un organe plan, feuille, pétale... dont la marge ne présente aucune découpure.
Syn.: indivis.
 
Entomogame (adj.) Se dit d'une espèce (ou d'une plante) dont les fleurs sont fécondées par l'intermédiaire des insectes.  
Entomogamie (n.f.) Mode de pollinisation dans lequel le pollen est transporté par des insectes.  
Entre-noeud, Entrenoeud (n.m.) Intervalle nu compris entre deux nœuds d'une tige.
Syn.: mérithalle.
 
Épars (adj.) Disposé sans aucun ordre.  
Éperon (n.m.) Prolongement tubuleux du calice ou de la corolle au-dessous de la fleur.  
Éperonné (adj.) Présentant un ou plusieurs éperons.  
Éphémérophyte (n.f.) Plante annuelle à cycle biologique très court.  
Épi (n.m.) Inflorescence dont les fleurs sont sessiles ou subsessiles sur un axe simple (ex.: orge, blé…).  
Épicalice (n.m.) Enveloppe florale surnuméraire, placée à l'extérieur du calice, et formé de folioles ou d'écailles ± semblables aux sépales (ex.: mauve, potentille, œillet.  
Épichile (n.m.) Partie distale, nettement séparée de la partie proximale, du labelle de certaines orchidées (ex.: Epipactis).  
Épiderme (n.m.) Assise de cellules jointives qui tapissent certains organes.  
Épigé (adj.) Placé à la surface ou se montrant hors du sol.  
Épigyne (adj.) Inséré au sommet de l'ovaire (celui-ci est infère).  
Épillet (n.m.) Portion unitaire de l'inflorescence des graminées et des cypéracées. Il est composé de glumes et de glumelles imbriquées, entre lesquelles sont les fleurs minuscules et nues. Voir une
Illustration
Épine (n.f.) Pointe droite et aiguë, faisant corps avec la tige, les rameaux ou un autre organe, et ne pouvant en être détachée sans déchirer les fibres (à la différence de l'aiguillon).  
Épineux (adj.) Pourvu d'épines ou d'aiguillons.
Contraire : inerme.
 
Épipétale (adj.) Inséré sur un pétale.  
Épiphyte (adj.) Se dit d'une plante vivant sur une autre plante, à laquelle elle n'emprunte que le support.  
Épizoochorie (n.f.) Mode de dissémination où les semences sont accrochées (de diverses façons) sur des animaux.  
Érigé (adj.) Vertical ou presque sur toute sa longueur.
Syn.: dressé.
 
Érodé (adj.) À bords irrégulièrement dentés et comme rongés (ex.: les feuilles de Lactuca virosa).  
Espèce (n.f.) Unité fondamentale de la systématique - l'espèce est constituée d'individus interféconds qui se ressemblent tous entre eux.
Ce concept échappe plus ou moins à une définition constante et rigoureuse, mais sa réalité est généralement évidente.
 
Estivation (n.f.) Préfloraison.  
Étage (de végétation) (n.m.) Zone bioclimatique définie, notamment (mais non exclusivement) en fonction de l'altitude.
Étage alpin : compris entre la limite supérieure naturelle de la forêt (2200 à 2500 m suivant la latitude) et la disparition de la végétation liée au froid ou à la présence de neiges éternelles.
Étage subalpin : Il prend place entre l'étage montagnard et l'étage alpin, soit ± 1600 à 2200 m. Il est marqué par la prédominance de forêts résineuses associées à quelques rares feuillus.
Étage montagnard : entre l'étage supraméditerranéen ou collinéen et l'étage subalpin. Il se situe approximativement en France continentale entre 800 et 1600 m et en région méditerranéenne entre 1200 et 1800 m. Selon la pluviosité, l'étage montagnard humide, où domine la hêtraie, s'oppose à l'étage montagnard sec, domaine de la pinède de pins sylvestres.
Étage collinéen : en région continentale, entre le planitiaire et le montagnard. En région méditerranéenne, transition entre l'étage méditerranéen et l'étage montagnard dans les secteurs les plus arrosés.
Étage méditerranéen : à la périphérie de la Méditerranée, il est caractérisé par la présence d'espèces ou de groupements végétaux particuliers (également qualifiés de méditerranéens). Par extension et pratique, on assimile ce territoire biogéographique aux conditions climatiques bien particulières à un étage de végétation. Au sens strict, correspond en Europe à l'aire de culture de l'olivier.
 
Étalé (adj.) Disposé plus ou moins perpendiculairement par rapport à la tige.  
Étamine (n.f.) Organe mâle de la fleur, situé entre la corolle et le pistil, composé du filet et de l'anthère et produisant le pollen.  
Étendard (n.m.) Pétale supérieur, ordinairement plus grand, de la corolle des Papilionacées.  
Étoilé (Poil) (adj.) Muni de plusieurs branches étalées parallèlement à la surface qui porte le poil.  
Eurasiatique (Aire) (adj.) Du continent eurasiatique (de l'Europe au Japon).
- Eurasiatique paléotempérée.
- Eurasiatique s.l.
- Eurasiatique sud européenne-sud sibérienne.
- Eurasiatique européo-caucasienne.
- Eurasiatique européenne.
- Eurasiatique centreuropéenne (ou centro-européenne).
- Eurasiatique nord européenne.
- Eurasiatique sud-est européenne.
 
Européenne (Aire) (adj.) Concerne les espèces ou les groupements végétaux dont l'aire naturelle de répartition s'étend largement dans les limites de l'Europe.  
Europeo-caucasienne (Aire) (adj.) Pour une espèce présente en Europe et au Caucase.  
Eurosibérienne (Aire) (adj.) Concerne les espèces ou les groupements végétaux dont l'aire naturelle de répartition s'étend de l'Europe du nord à la Sibérie.  
Euryméditerranéene (Aire) (adj.) À large répartition méditerranéenne, dont l'aire de répartition est centrée sur les côtes méditerranéennes et s'étend vers le nord (± aire de la vigne.
- Euryméditerranéen septentrional : côte nord de la Méditerranée de l'Espagne à la Grèce.
- Euryméditerranéen oriental : bassin oriental de la Méditerranée, des Balkans à la Turquie et l'Egypte.
- Euryméditerranéen méridional : côte sud de la Méditerranée du Maroc à l'Egypte.
- Euryméditerranéen occidental : bassin occidental de la Ligurie à l'Espagne, au Maroc et à l'Algérie.
- Euryméditerranéen nord-occidental : de la Ligurie à l'Espagne.
- Euryméditerranéen sud-occidental : du Maroc à la Tunisie et la Sicile.
- Euryméditerranéen nord-oriental : des Balkans à la Turquie.
- Euryméditerranéen sud-oriental : de la Cyrénaïque à l'Egypte et la Syrie.
 
Eutrophe (adj.) Pour un substrat (sol, eau) riche en éléments nutritifs (notamment nitrates et phosphates), généralement non ou faiblement acide, et permettant une forte activité biologique.  
Eutrophisation (n.m.) Enrichissement marqué, voire excessif, d'un sol ou d'une eau en éléments nutritifs, sous l'influence d'apport d'engrais ou d'effluents urbains. Elle provoque un déséquilibre de la flore et de la faune du milieu concerné.  
Exsert (adj.) Qui fait saillie en dehors. Se dit d'un organe dépassant longuement hors de la structure au sein de laquelle il est inséré.
Syn.: saillant.
Contraire : inclus.
 
Extrorse (adj.) Se dit d'anthères qui s'ouvrent vers le dehors de la fleur (vers les pétales).
Contraire : introrse.
 

57 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|