Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
52 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
H ↑ haut
Habitat (n.m.) Localisation, définie par l'ensemble de ses conditions écologiques, où se rencontre une plante.
Syn.: biotope.
 
Halophyte (n.f.) Plante vivant en milieux salés.  
Hampe (n.f.) Pédoncule nu, partant de la souche et portant une ou plusieurs fleurs.  
Haploïde (adj.) Caractérise un individu dont chaque cellule ne contient qu'un chromosome de chaque paire de chromosomes homologues : elle ne contient qu'un seul génome, soit un nombre de n chromosomes. voir aussi diploïde.  
Haplobionte (n.m.) Organisme dont le cycle biologique est presqu'entièrement haploïde : la phase diploïde n'est représentée que par le zygote.  
Hasté (adj.) En forme de fer de hallebarde, muni à la base de deux lobes étalés horizontalement («en fer de lance»).  
Héliophile (adj.) Se dit d'une plante qui vit en pleine lumière.
Contraire : sciaphile.
Rq.: Ombrophile : qui aime la pluie.
 
Héliophyte (n.m.) Végétal ayant son optimum de croissance en pleine lumière.
Contraire : sciaphyte.
 
Hélophyte (n.f.) Végétal dont les organes de renouvellement se situent dans la vase, dans les marais (ex.: Sparganium).  
Hémicryptophyte (n.f. et adj.) Plante ou qualificatif d'une plante vivace dont les bourgeons de renouvellement sont situés au niveau du sol.
- Hémicryptophyte cespiteux : poussant en touffes serrées (Festuca ovina).
- Hémicryptophyte rampant (Cynodon sp.).
- Hémicryptophyte à scape : dont les inflorescences sont portées par une hampe (Trifolium pratense).
- Hémicryptophyte en rosette (Bellis perennis).
- Hémicryptophyte bisannuel (Crepis biennis).
- Hémicryptophyte caduc (Bryonia sp.).
- Hémicryptophyte lithophyte : des éboulis (Rumex scutatus).
 
Hémiparasite (n.m. et adj.) Organisme ou qualificatif d'un organisme tirant par un contact permanent et intime sa nourriture d'un autre être vivant (nommé hôte), soit en totalité (holoparasite), soit en partie (hémiparasite).  
Herbacé (adj.) Ayant la consistance molle de l'herbe, par opposition à ligneux.  
Hercogamie (n.f.) État d'une plante à fleurs hermaphrodites, dont les deux sexes mûrissent simultanément, mais dans laquelle l'autogamie est interdite par la disposition topographique (ou mécanique) des pièces florales.  
Hérissé (adj.) Garni de poils droits et un peu raides.  
Hermaphrodite (adj.) Fleur pourvue d'étamines et de pistils, et donc, bisexuée. Plus largement, qui porte les deux sexes, male et femelle, tous deux fonctionnels.  
Hétéracanthe (adj.) Tige ou rameau hérissé d'aiguillons et d'acicules d'aspect bien différent (ex. tige de certains églantiers).  
Hétérophylle (adj.) Ayant des feuilles de différentes formes.
Contraire : homophylle.
 
Hétérophyllie (n.f.) État d'une plante ayant des feuilles de différentes formes.  
Hétérostylé (adj.) Présentant une hétérostylie [présence, dans une même espèce, d'individus qui se distinguent les uns des autres par la longueur relative du style (longistylé) et des étamines (brévistylé)].  
Hétérostylie (n.f.) Présence, dans une même espèce, d'individus qui se distinguent les uns des autres par la longueur relative du style (longistylé) et des étamines (brévistylé).  
Hétérotrophe (adj.) Définit un être qui se nourrit d'éléments organiques précédemment synthétisés par d'autres organismes.  
Hile (n.m.) Point où le funicule s'insère sur la graine : quand celle-ci est libérée, il apparaît sous l'aspect d'une cicatrice.  
Hispide (adj.) Garni de poils longs, raides et presque piquants (ex.: la vipérine).  
Hispidulé (adj.) Un peu hispide.  
Holarctique (adj.) Propre à l'hémisphère nord.  
Holoparasite (n.m. et adj.) Organisme ou qualificatif d'un organisme tirant par un contact permanent et intime sa nourriture d'un autre être vivant (nommé hôte), soit en totalité (holoparasite), soit en partie (hémiparasite).  
Holotriche (adj.) Qualifie un rameau anguleux couvert de poils sur toutes les faces.  
Homophylle (adj.) À feuilles toutes semblables.
Contraire : hétérophylle.
 
Hort. (abrév.) Abréviation de hortulanus. Signale une combinaison utilisée en horticulture (dont la nomenclature est différente de celle des plantes sauvages).  
Houppier (n.m.) Ensemble des ramifications (branches et rameaux) d'un arbre et de la partie du tronc non comprise dans le fût.  
Humicole (adj.) Plante poussant dans une couche d'humus.  
Humus (n.m.) Matière organique d'origine végétale plus ou moins transformée par les microorganismes du sol (bactéries, champignons). On oppose (avec des intermédiaires) :
- l'humus brut (Mor), très acide, infertile, mal incorporé aux matières minérales du sol superficiel.
- l'humus doux (Mull), faiblement acide, facilement associé aux particules du sol et rapidement décomposable en ions nutritifs utilisables par les plantes.
 
Hyalin (adj.) Incolore et transparent.  
Hybridation (n.f.) Formation naturelle ou artificielle d'un hybride. Chez les végétaux cultivés, l'hybridation se fait par pollinisation d'une plante, aux fleurs préalablement privées d'étamines, avec le pollen originaire d'un autre taxon.  
Hybride (n.m.) Qui résulte de la fécondation entre individus appartenant à deux espèces différentes. Ce sont des hybrides interspécifiques.
De rares hybrides résultent d'une fécondation entre individus appartenant à deux genres différents, donc entre génomes encore plus dissemblables. Ce sont des hybrides intergénériques.
En taxonomie, les principaux rangs de nothotaxons (taxons hybrides) sont le nothogenre (hybride entre 2 espèces appartenant à des genres différents) et la nothoespèce (hybride entre deux espèces appartenant au même genre).
 
Hydatode (n.m.) Pore spécialisé excrétant l'eau (à l'état liquide) par guttation. Les hydatodes sont situés sur la marge ou au sommet des feuilles.
Syn.: stomate aquifère.
 
Hydrochorie (n.f.) Dissémination des diaspores par l'eau.  
Hydromorphe (adj.) Se dit d'un sol ou d'un horizon dans lequel un engorgement (temporaire ou permanent) laisse des traces dues, notamment, aux oxydes de fer.  
Hydrophile (adj.) Pour une plante poussant dans des lieux humides à détrempés (immergée, flottante ou amphibie).  
Hydrophyte (n.f.) Plante vivant dans les milieux aquatiques.
- Hydrophyte nageant ou flottant : plantes non enracinées [ex.: Lemna (lentille d'eau), Salvinia].
- Hydrophyte radicant : plante enracinée au fond [ex.: Potamogeton (potamots)].
 
Hydrotropisme (n.m.) Orientation de la croissance d'un organe en fonction de la présence d'eau.  
Hygrocline (adj.) Se dit d'une espèce préférant les sols moyennement humides  
Hygrophile (adj.) Se dit d'une espèce ayant besoin de fortes quantités d'eau tout au long de son développement.  
Hygrophyte (n.f. et adj.) Plante vivant dans les milieux humides.  
Hygrosciaphile (adj.) Se dit d'une espèce recherchant des conditions d'ombre et de forte humidité atmosphérique.  
Hypanthium (n.m.) Chez les rosacées, nom donné au réceptacle, concave/cupuliforme qui entoure les akènes, formant avec ceux-ci un cynorhodon..  
Hypochile (n.m.) Chez certains genres d'orchidées (Epipactis,...), partie proximale du labelle, distincte de sa partie distale ou épichile.  
Hypocotyle (n.m.) Partie de l'axe de la plantule comprise entre le collet et l'insertion des cotylédons.  
Hypocratériforme (adj.) En forme de soucoupe, à tube étroit et long, terminé par un limbe brusquement évasé.  
Hypogé, Hypogée (adj.) Qui se développe sous terre.  
Hypogyne (adj.) Inséré à la base ou au-dessous de l'ovaire (ex.: les étamines des renoncules).  
Hypophyllopode (adj.) Qualifie un groupe informel de Hieracium (épervières) à rosette basale réduite (les autres groupes basés sur les feuilles de la base de la tige sont les phyllopodes, aphyllopodes et pseudophyllopodes).  

52 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|