Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
47 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
L ↑ haut
Labelle (n.m.) Division intérieure (en clair, un pétale) en forme de lèvre ou de tablier, souvent pendante et éperonnée, de la fleur des orchidées. Plus largement, pétale médian antérieur plus grand que les autres, étalé ou pendant, dans une fleur zygomorphe.  
Labié (adj.) Pour un calice ou corolle dont les pièces, libres ou soudées, se disposent en une (unilabié) ou deux lèvres (bilabié).  
Lacéré (adj.) Qualifie un organe dont une partie est frangée en fines lanières (ex.: ligule lacérée).  
Lâche (Inflorescence) (adj.) Dont les fleurs sont disposées de manière nettement espacée.
Contraire : dense.
 
Lacinié (adj.) Découpé en lanières étroites et inégales.  
Laineux (adj.) Couvert de poils longs, souples et frisés.  
Laiteux, laiteuse (adj.) De la couleur du lait.  
Lancéolé (adj.) En forme de fer de lance, atténué aux deux bouts, plus longuement au sommet ( « en lancette »).  
Lande (n.f.) Formation végétale caractérisée par la dominance d'espèces sociales ligneuses basses (0,25 à 1 m de haut) (Éricacées, genêts, ajoncs...). Au sens originel, désigne dans l'ouest de l'Europe les peuplements sur sols acides à bruyères, ajoncs, genêts... Terme assez souvent étendu aux formations végétales buissonnantes d'altitudes (landes alpines) ou méditerranéennes (garrigue, maquis).  
Landine (n.f.) Lande très basse (moins de 0,25 m de haut) (à sous-arbrisseaux et lichens) de haute altitude.  
Lanière (n.f.) Segment étroit et allongé.  
Latéméditerranéen (adj.) Largement méditerranéen, dont les limites sont assez éloignées vers le nord, atteignant par exemple, en plaine, la latitude de la région parisienne.  
Latex (n.m.) Liquide blanc, coloré ou incolore produit dans les laticifères, s'écoulant quand la plante est blessée. Les latex sont des polymères de l'isoprène.  
Laticifère (n.m. et adj.) Canal ou qualifie un canal contenant un latex qu'il sécrète.  
Laxiflore (adj.) À fleurs lâches. Qualifie une inflorescence dont les fleurs sont nettement espacées.  
Lemme (n.f.) Chez les graminées, glumelle (enveloppe) externe (ou inférieure) d'une fleur. La lemme porte souvent sur sa face dorsale une arête plus ou moins longue.  
Lenticelle (n.f.) Pore dans l'écorce d'une tige permettant de réguler les échanges gazeux entre le milieu externe et les tissus internes.  
Lenticulaire (adj.) En forme de lentille, convexe sur les deux faces et à bords amincis.  
Lessivé, lessivée (adj.) En pédologie, se dit d'un sol ou d'un horizon dont l'argile à l'état dispersé et les éléments minéraux et le fer qui lui sont associés ont été entrainés par l'eau vers la profondeur ou vers le bas (dans une pente).  
Lèvre (n.f.) Organe ou groupe d'organes faisant face à un autre organe ou groupe homologue - les deux structures opposées donnent la physionomie de deux lèvres.  
Liane (n.f.) Plante grimpante, incapable de se dresser sans support.  
Liber (n.m.) Tissu conducteur de la sève élaborée chez les plantes supérieures.  
Libre (adj.) Qui n'est ni soudé ni adhérent à un autre organe de même nature dont il est voisin.  
Liège (n.m.) Ensemble de cellules mortes remplies d'air, d'origine secondaire, formant la couche superficielle de l'écorce des plantes ligneuses. Écorce secondaire périphérique constituée de tissu mort.
Le liège est produit par le cambium subéro-phellodermique.
Syn.: suber.
 
Ligneux (adj.) Formé de tissus durs, lignifiés, ou ayant la consistance du bois.  
Lignifié (adj.) Imprégné de lignine.  
Lignine (n.f.) Produit qui imprègne la paroi de certaines cellules et la rend rigide et imperméable. Les lignines sont des phénylpropanoïdes.  
Ligulé, Ligulée (adj.) Qualifie les composées présentant des fleurons zygomorphes, présentant une languette (ligule).  
Ligule (n.f.) Structure saillante (membrane ou rang de poils) située à la face supérieure d'une feuille, à la base du limbe (chez les graminées et les cypéracées) ; languette formée par la corolle des fleurons de certaines composées, dont les cinq pétales allongés sont soudés et déjetés d'un côté (les "pétales" de la marguerite).  
Limbe (n.m.) Partie élargie d'un organe plan (feuille, pétale, …).  
Limicole (adj.) Pour une plante des sols limoneux.  
Linéaire (adj.) Allongé, plan et presque également étroit dans toute sa longueur.  
Lisière forestière (n.f.) Limite entre la forêt et une autre formation végétale, de hauteur, nature et espèces dominantes différentes.  
Lisse (adj.) N'offrant aucune aspérité.  
Litière (n.f.) Couche de fragments végétaux (essentiellement feuilles mortes) en cours de décomposition, couvrant le sol dans certains écosystèmes.  
Lobé (adj.) Qui présente des lobes.  
Lobe (n.m.) Division arrondie d'un organe.  
Lobulé (adj.) Présentant des lobules, ou des lobes peu profonds.  
Lobule (n.m.) Petit lobe, lobe secondaire étant au principal ce que celui-ci est à la feuille entière.  
Loculaire (adj.) À autant de loges que le préfixe en indique (biloculaire, à 2 loges - triloculaire, à 3 loges - 4-, 5-, n-loculaire, à 4, 5, n loges).  
Loculicide (Capsule) (adj.) Qui s'ouvre par des fentes de déhiscence au milieu des loges carpellaires.  
Lodicule (n.f.) Chez les graminées, le plus souvent au nombre de deux, parfois trois, ce sont des structures délicates, petites écailles vertes membraneuses ou charnues, situées entre l'ovaire et la lemme, et la paléole si trois lodicules sont présentes. Elles sont généralement considérées comme un vestige du périanthe, absent de la fleur des graminées (elles seraient l'équivalent des pétales des dicotylédones).
Les lodicules jouent un rôle lors de la floraison (anthèse). Lorsque la fleur s'ouvre, leur gonflement, par turgescence, repousse les glumellules (lemme et paléole) qui s'écartent, permettant la projection des anthères (habituellement en premier), puis des stigmates vers l'extérieur de la fleur, facilitant ainsi la pollinisation par le vent.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Lodicule
 
Loge (n.f.) Cavité intérieure d'un fruit ou d'une anthère.  
Longistylé (adj.) Fleur (ou individu) dont le style est nettement plus long que les étamines, chez une espèce hétérostylée.  
Loupe (n.f.) Excroissance du tronc d'un arbre, de forme globuleuse, à surface lisse, formée de bois madré.  
Lusus (n.m.) Variation morphologique accidentelle, non héréditaire, affectant un individu végétal ou l'une de ses parties (ex.: fleur d'Ophrys sans labelle, ou à trois labelles).  
Lyré (adj.) Pour une feuille pennatifide ou pennatiséquée, terminée par un lobe élargi et arrondi bien plus grand que les autres ; obovale, prolongé vers le bas en auricules (« en lyre »).  

47 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|