Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Le : 01/11/2021
Relevés météo Puimoisson, octobre 2021

Le : 16/10/2021
Flore du Var

Le : 03/10/2021
Mise à jour

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
88 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
M ↑ haut
Med. CheckList Http://ww2.bgbm.org. Med-Checklist est un catalogue synonymique des végétaux vasculaires qui croissent à l’état sauvage dans les pays riverains de la Mer Méditerranée.  
Macroblaste (n.m.) Rameau long.  
Macule (n.f.) Tache de forme particulière, sur une feuille ou un pétale, notamment le labelle des Orchidées.  
Magnocariçaie (n.f.) Groupement végétal de milieu humide (assez souvent prairie), dominé par un peuplement dense de grands Carex (laîches).  
Malacophilie (n.f.) Mode de pollinisation dans lequel le pollen est transporté par des mollusques.  
Manteau (n.m.) Végétation essentiellement arbustive, située linéairement en lisière de forêt.  
Maquis (n.m.) Formation arbustive généralement fermée, résultant de la régression de la forêt méditerranéenne sur sol acide. Une autre définition ne prend en compte que la taille des composants.  
Marais (n.m.) Milieu constamment ou très fréquemment inondé, dans lequel l'eau libre est masquée en totalité ou en grande partie par la végétation.
Syn.: marécage.
 
Marcescent (adj.) Se desséchant et se flétrissant sur place sans tomber (ex.: feuilles du chêne pubescent qui, fanées, restent sur l'arbre jusqu'au printemps suivant).  
Marcottage (n.m.) Mode de multiplication végétative (sans l'intervention de graines") où un rameau enterré développe des racines secondaires ce qui lui permet de survivre et de donner une tige même s'il est séparé de sa tige "mère".  
Marécage (n.m.) Milieu constamment ou très fréquemment inondé, dans lequel l'eau libre est masquée en totalité ou en grande partie par la végétation.
Syn.: marais.
 
Marginal (adj.) De la marge, du bord.  
Marginé (adj.) Entouré d'un rebord distinct.  
Marnicole (adj.) Pour une plante poussant sur les sols marneux.  
Mattoral (n.m.) Forme de maquis dominé par les cistes.  
Maturation (n.f.) Phénomène progressif aboutissant à la maturité (en botanique, généralement utilisé pour les fruits).  
Méat (n.m.) Petite ouverture ménagée dans un tissu ou un organe.  
Médifixe (adj.) Fixé à un support par le milieu (ex.: poil médifixe).  
Médioeuropéen (adj.) Concerne un taxon ou un groupement végétal dont l'aire principale de répartition, située en Europe centrale, peut atteindre l'Europe occidentale.  
Méditerranéen (adj.) Du pourtour méditerranéen ou de régions où les conditions climatiques sont identiques. En Europe, correspond à l'aire de culture de l'olivier.  
Méditerranéen-atlantique (adj.) Qui concerne les régions littorales méditerranéennes et atlantiques.  
Méditerranéo-montagnard (adj.) Qui concerne les régions montagneuses du pourtour méditerranéen.
- Méditerranéo-montagnard septentrional : côte nord de la Méditerranée de l'Espagne à la Grèce.
- Méditerranéo-montagnard oriental : bassin oriental de la Méditerranée, des Balkans à la Turquie et l'Egypte.
- Méditerranéo-montagnard méridional : côte sud de la Méditerranée du Maroc à l'Egypte.
- Méditerranéo-montagnard occidental : bassin occidental de la Ligurie à l'Espagne, au Maroc et à l'Algérie.
- Méditerranéo-montagnard nord-occidental : de la Ligurie à l'Espagne.
- Méditerranéo-montagnard sud-occidental : du Maroc à la Tunisie et la Sicile.
- Méditerranéo-montagnard nord oriental : des Balkans à la Turquie.
- Méditerranéo-montagnard sud-oriental : de la Cyrénaïque à l'Egypte et la Syrie.
 
Méditerranéo-touranien (adj.) Qui concerne les zones désertiques et subdésertiques du bassin méditerranéen à l'Asie centrale.  
Mégaphorbiaie (n.f.) Formation végétale de hautes herbes (souvent à larges feuilles) se développant sur des sols humides et riches.  
Méiose (n.f.) Division cellulaire au cours de laquelle les deux génomes de la cellule mère diploïde se séparent et vont chacun dans une cellule fille qui est de ce fait haploïde. Chaque paire de chromosomes homologues se dissocie sans duplication au cours de cette division.
La méiose s'opère en deux divisions cellulaires au terme desquelles quatre cellules haploïdes (spores) sont produites (= réduction chromatique) (à comparer à la mitose, avec laquelle elle ne doit pas être confondue).
 
Mellifère (adj.) Se dit d'une plante dont le nectar des fleurs est récolté par les abeilles.  
Membraneux (adj.) Souple, mince et transparent comme une membrane.  
Méricarpe (n.m.) Élément d'un fruit qui se sépare spontanément des autres à maturité (ex.: les fruits des apiacées).  
Méristème (n.m.) Tissu indifférencié assurant la production d'organes nouveaux.  
Mérithalle (n.m.) Intervalle nu compris entre deux nœuds d'une tige.
Syn.: Entrenœud.
 
Mésobromion (n.m.) Pelouse sèche sur sol calcaire où domine le Brome dressé (Bromus erectus).  
Mésocarpe (n.m.) Tissu formant la couche moyenne (souvent épaisse) de la paroi du fruit.  
Mésochionophile (adj.) Pour une espèce ou une formation végétale d'altitude où la neige persiste assez longtemps et apporte une bonne réserve d'eau au sol.  
Mésocryophile (adj.) Qui recherche des conditions moyennement froides.  
Mésohygrophile (adj.) Qui préfère des milieux moyennement à nettement humides.  
Mésoméditerranéen (n.m. et adj.) Étage de végétation, ou relatif à cet étage, de la plaine méditerranéenne, dominé par le chêne vert et le pin d'Alep (± 0-500 m).  
Mésophile (adj.) Pour caractériser les conditions moyennes dans un gradient sécheresse-humidité.  
Mésophyte (n.f. et adj.) Plante ou qualificatif d'une plante se développant dans des conditions écologiques moyennes, sans fortes contraintes.  
Mésosciaphile (adj.) Qui préfère la mi-ombre (peu de lumière directe au sol).  
Mésothermophile (adj.) Qui préfère des conditions climatiques tempérées.  
Mésotrophe (adj.) Moyennement riche en éléments nutritifs, modérément acide et permettant une activité biologique moyenne.  
Mésoxérophile (adj.) Qui préfère les milieux moyennement secs.  
Messicole (n.f. et adj.) Littéralement "qui habite les moissons". Se dit d'une espèce annuelle vivant dans les cultures de céréales et dont le cycle est adapté aux pratiques culturales.  
Microclimat (n.m.) Conditions climatiques très localisées se distinguant du climat "ambiant" sous l'influence de particularités locales (gorge encaissée, crête ventée, présence ponctuelle d'eau dans une région aride…).  
Micropyle (n.m.) Petit orifice ménagé entre les marges des téguments de l'ovule, en face du sac embryonnaire.  
Mitose (n.m.) Phénomène par lequel une cellule se divise en deux cellules filles, ayant chacune des chromosomes en même nombre et de même composition génétique que la cellule mère.  
Mixte (adj.) Se dit d'une forêt ou d'un peuplement composé d'un mélange de feuillus et de résineux (ex.: hêtraie-sapinière).  
Moder (n.m.) Type d'humus caractérisé par une litière moyennement épaisse.  
Molinaie (n.f.) Peuplement herbacé dense, généralement non boisé, où domine la graminée Molinia caerulea, caractéristique d'un sol engorgé une partie de l'année, avec d'importantes périodes d'assèchement.
Syn.: moliniaie.
 
Moliniaie (n.f.) Peuplement herbacé dense, généralement non boisé, où domine la graminée Molinia caerulea, caractéristique d'un sol engorgé une partie de l'année, avec d'importantes périodes d'assèchement.
Syn.: molinaie.
 
Monographie des Leguminosae de France Monographie des Leguminosae de France - Pierre Coulot et Philippe Rabaute - 4 tomes (2 publiés en 2020) - Société botanique du centre-ouest.  
Monadelphe (adj.) Se dit d'une androcée (ensemble des étamines) aux étamines soudées par les filets en un seul faisceau, au moins à leur base.  
Moniliforme (adj.) Présentant des articles renflés et des étranglements en forme de chapelet (ex. fruits de certains radis ou légumineuses).  
Monoïque (adj.) Qualifie une plante présentant des fleurs mâles et femelles distinctes, mais portées sur le même pied.  
Monocarpique (adj.) Qualifie une plante ne fleurissant (et donc ne fructifiant) qu'une seule fois et qui croît en un temps variant de quelques semaines à de nombreuses années selon les espèces, puis fleurit, fructifie et meurt. ex.: Agave americana.  
Monocéphale (adj.) Qui ne porte qu'un capitule.  
Monochasiale (adj.) Qualifie une inflorescence en cyme unipare.  
Monochlamydé (adj.) Se dit d'une plante n'ayant qu'une seule enveloppe florale, verte ou colorée. Dont le périanthe ne contient qu'un seul cycle.  
Monocotylédone (n.f. et adj.) À un seul cotylédon.  
Monogyne (adj.) À un seul pistil.  
Monopétale (adj.) Pour une corolle dont les divisions (pétales) sont plus ou moins soudées entre elles.
Syn.: gamopétale.
 
Monopodiale (adj.) Pour une tige dont l'allongement est toujours assuré par son bourgeon terminal.  
Monosépale (adj.) Qualifie un calice dont les divisions (sépales) sont plus ou moins soudées entre elles.
Syn.: gamosépale.
 
Monosperme (adj.) Pour un fruit à 1 seule graine.  
Montagnard (adj.) Désigne l'étage de végétation entre l'étage planitiaire ou collinéen et l'étage subalpin. Il se situe approximativenment en France entre 800 et 1600 m. Selon la pluviosité, l'étage montagnard humide, où domine la hêtraie, s'oppose à l'étage montagnard sec, domaine de la pinède de pins sylvestres.  
Mor (n.m.) Type d'humus inactif très acide, à litière très épaisse.  
Morphotype (n.m.) Les différentes morphologies que peut présenter une espèce ou sous-espèce.  
Mosaïque (n.f.) Ensemble de communautés végétales, de peuplements ou de sols différents, coexistant en un lieu donné sous forme d'éléments de faible surface étroitement imbriqués les uns avec les autres.  
Mucilage (n.m.) Produit organique gonflant à l’eau en donnant une texture visqueuse.  
Mucinal (adj.) Qui se rapporte aux champignons.  
Mucron (n.m.) Pointe courte et raide terminant un organe.  
Mucroné (adj.) Brusquement terminé en pointe courte et raide appelé mucron.
Contraire : mutique.
 
Mucronulé (adj.) Terminé en pointe ou mucron peu saillant.  
Mull (n.m.) Type d'humus caractérisé par une discontinuité brutale entre la litière (d'épaisseur réduite) et les horizons minéraux sous-jacents.  
Multicaule (adj.) Pour une souche ou rameau produisant plusieurs tiges.  
Multifide (adj.) Très découpé, divisé en lanières nombreuses.  
Multiflore (adj.) Portant un grand nombre de fleurs.
Contraire : pauciflore.
 
Multiloculaire (adj.) Présentant de nombreuses loges.  
Multipartit (adj.) Présentant des partitions nombreuses.  
Multiplication végétative (n.f.) Reproduction d'une plante sans intervention de la sexualité.  
Muriqué (adj.) Rugueux, couvert de protubérances pointues et dures.  
Mutation (n.f.) Modification inopinée des gènes portés par l'ADN, altérant certains caractères de l'individu mutant - lorsque la mutation affecte une cellule intervenant dans la reproduction sexuée, le caractère modifié se transmet à la descendance.  
Mutique (adj.) Dépourvu d'arête ou de pointe distincte.
Contraire : aristé, mucroné.
 
Mycélium (n.m.) Appareil végétatif formé de filaments, chez les champignons.  
Mycorhize (n.m.) Association symbiotique entre un champignon et les racines d'une plante vasculaire.
Rq.: l'orthographe "Mycorrhize" apparaît désuète.
 
Mycotrophe (adj.) Pour le mode de nutrition des plantes à fleurs non chlorophylliennes, vivant associées à un champignon qui leur apporte la totalité des substances organiques et hydro-minérales nécessaires à leur vie. Plus qu'une symbiose, il s'agirait d'un parasitisme dans la mesure où le bénéfice n'est pas réciproque.  
Myrmécochorie (n.f.) Dissémination des semences par des fourmis.  
Myrmécophile (adj.) Qui vit en relation étroite avec des fourmis.  

88 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|