Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
121 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
S ↑ haut
s.l. (abrév.) Pour sensu lato = au sens large : Après un nom de taxon, signifie que l'on rassemble une espèce avec les espèces regroupées dans le même agrégat ou la même section. ex.: Ophrys fusca s.l. regroupe toutes les espèces de l'agrégat O. fusca.  
s.s. (abrév.) Pour sensu stricto = au sens strict. Après un nom de taxon, signifie que ce taxon est considéré dans son expression minimale. ex.: Ophrys fusca s.s. exclut les nouvelles espèces résultant de l'éclatement de O. fusca s.l.  
Sagitté (adj.) Prolongé à la base par deux lobes étroits encadrant l'insertion de l'organe. En forme de fer de flèche.  
Saharo-indien (adj.) Pour un territoire couvrant les zones désertiques du Sahara à l'Inde.  
Saillant (adj.) Qui fait saillie en dehors, qui dépasse le bord d'un organe.
Syn.: exsert.
Contraire : inclus.
 
Samare (n.f.) Fruit sec, indéhiscent, monosperme, à bord aminci en aile membraneuse (ex.: érables).  
Saprophyte (adj.) Définit un organisme qui se nourrit de matières organiques en décomposition.  
Sarmenteux (adj.) Se dit de tiges ou rameaux ligneux, flexibles, faibles et ayant besoin d'un support.  
Saxicline (adj.) Pour une plante liée à un sol plutôt rocailleux.  
Saxicole (adj.) Littéralement "qui habite les rochers". Qualifie une espèce ou une végétation se développant dans les milieux rocheux (rochers, falaises, éboulis).  
Série (n.f.) Rang taxonomique secondaire entre le genre et l'espèce.  
Série de végétation (n.f.) Ensemble composé d'un climax et des groupements qui y conduisent ou en dérivent.  
Sétacé (adj.) Étroit, fin et raide comme une soie de porc.  
Sétiforme (adj.) Qui a la forme d'une soie.  
Scabre (adj.) Très rude au toucher, couvert d'aspérités ou de pointes courtes et dures.  
Scaliforme (adj.) En forme d'écaille.  
Scape (n.m.) Pédoncule allongé et sans feuilles, produit par une plante acaule.  
Scapiforme (adj.) Se dit d’une tige qui, étant dépourvue de feuilles, ressemble à une hampe. Chez les Hieracium (épervières), désigne des taxons à rosette basale et tige sans feuilles caulinaires.  
Scarieux (adj.) Membraneux, mince et transparent, jamais vert.  
Sciaphile (adj.) Littéralement "qui aime l'ombre". Qui croît à l'ombre. Qui ne supporte pas les éclairements intenses.
Contraire : héliophile.
Rq. Ombrophile signifie qui aime la pluie.
 
Scléreux (adj.) À parois imprégnées de lignine, rigides.
Syn.: sclérifié.
 
Sclérifié (adj.) À parois imprégnées de lignine, rigides.
Syn.: scléreux.
 
Scorpioïde (adj.) Roulé en queue de scorpion ou en crosse.  
Section (n.f.) Rang taxonomique secondaire entre le genre et l'espèce. Abrégé en sect.  
Segment (n.m.) Division d'une feuille se prolongeant jusqu'à la nervure médiane.  
Sempervirent (adj.) Littéralement "toujours vert". Se dit d'espèces (surtout ligneuses) dont les feuilles ne tombent pas à la fin de la saison de végétation et restent fonctionnelles pendant plusieurs années (ex. chêne vert).  
Sépale (n.m.) Division du calice.  
Sépaloïde (adj.) Qui a l'aspect d'un sépale.  
Septé (adj.) Divisé par des cloisons.  
Septicide (adj.) Pour une capsule qui s'ouvre par des fentes de déhiscence le long des sutures carpellaires.  
-séqué (adj.) Découpé, en parlant des feuilles. Palmatiséqué : découpé en "palme" jusqu'au pétiole. Pennatiséqué : découpé en "peigne" jusqu'à la nervure médiane.  
Serrulé (adj.) Finement denticulé.  
Sessile (adj.) Dépourvu de support, de pétiole, de pédoncule.
Contraire : pédonculé, pétiolé.
 
Sève (n.f.) Solution aqueuse circulant dans l'appareil conducteur de la plante.
- Sève ascendante = sève brute : solution aqueuse de substances minérales et azotées puisée dans le sol par les racines et acheminée dans tout l'organisme par les vaisseaux.
- Sève descendante = sève élaborée : solution aqueuse de substances élaborées par la plante et acheminée dans tout l'organisme par les tubes criblés.
 
SiFlore Site de la fédération des Conservatoires botaniques nationaux. http://siflore.fcbn.fr  
SILENE Silene Nature - SINP PACA, 2019-2021. https://nature.silene.eu  
Silicicole (adj.) Littéralement "qui habite la silice". Pour une plante des sols siliceux.  
Silicule (n.f.) Petite silique dont la longueur n'excède pas trois à quatre fois la largeur.  
Silique (n.f.) Fruit allongé, au moins trois fois plus long que large, sec, déhiscent, formé de deux loges longitudinales séparées par une (fausse) cloison (chez les Crucifères).  
Sillon (n.m.) Saignée allongée et étroite dans une surface plutôt plane.  
Sillonné (adj.) Marqué de sillons ou de raies longitudinales profondes.  
Simple (adj.) Non composé, non ramifié en parlant d'une feuille ou d'un axe.  
Sinué (adj.) À bords flexueux, à angles peu profonds et arrondis.  
Sinus (n.m.) Échancrure comprise entre les lobes d'un organe (ex. pétales échancrés de nombreux silènes).  
Soie (n.f.) Poil long et raide.  
Sore (n.m.) Groupe des sporanges, disposé de façon caractéristique à la face inférieure des frondes, qui constituent la fructification des fougères.  
Soulane (n.m.) En montagne, versant ensoleillé d'une vallée, exposé au sud.
Syn.: adret.
Contraire : ubac.
 
Sous-arbrisseau (n.m.) Arbrisseau de taille inférieure à 50 cm dont dans certains cas, l'extrémité des rameaux herbacés se dessèche l'hiver (ex.: bruyère, callune, myrtille...).  
Sous-espèce (n.f.) Rang nomenclatural inférieur à l'espèce. En général, deux sous-espèces ne cohabitent pas, mais leurs aires respectives peuvent avoir une marge commune. Abrégé subsp. ou ssp. (plutôt en zoologie).  
Sous-frutescent (adj.) Se dit d'une plante présentant une souche ligneuse émettant chaque année des pousses herbacées (ex.: sous-arbrisseaux).  
Soyeux (adj.) Couvert de poils fins, doux comme la soie, et couchés.  
Spadice (n.m.) Inflorescence des Aracées et de certains palmiers, axe simple épais et charnu, à fleurs mâles et femelles sessiles.  
Spathe (n.f.) Grande bractée membraneuse ou foliacée enveloppant une inflorescence entière ou seulement sa base.  
Spatulé (adj.) En forme de spatule, plan, élargi au sommet, atténué dans le bas.  
Spéciation (n.f.) Formation d'un nouveau taxon (espèce, sous-espèce...) par l'entrée en jeu de divers mécanismes évolutifs (mutations et autre modification du génome, isolement,...). En botanique, le phénomène d'amphiploïdie (doublement accidentel du stock chromosomique d'un hybride, ce qui le rend fertile) est une cause fréquente de spéciation.  
Sphaignaie (n.f.) Peuplement dense de sphaignes sur sols très acides, dans les landes humides, les tourbières, les bois tourbeux.  
Sphaigne (n.f.) Mousse (genre Sphagnum) vivant en peuplement compact dans les stations humides, marécageuses ou inondées, en milieu acide, oligotrophe. La structure très particulière de ces plantes leur permet de retenir d'importantes quantités d'eau et d'accentuer l'acidité des substrats où elles vivent. Les sphaignes participent à la formation des tourbières acides.  
Spiciforme (adj.) Presque en forme d'épi.  
Spinescent (adj.) Se terminant en épine faible.  
Spinule (n.f.) Petite épine.  
Spinuleux (adj.) Couvert de petites épines ou spinules.  
Spiralé (adj.) Qui forme une spire, une spirale (ex.: le rameau florifère jeune de nombreuses Boraginacées, les jeunes frondes des fougères).  
Spirale (n.f.) Figure plane, souvent utilisée à tort en lieu et place d'hélice. La crosse des jeunes frondes des fougères est une spirale. L'inflorescence de la spiranthe est une hélice.  
Spongieux (adj.) À tissu poreux, compressible et élastique comme une éponge.  
Spontané (adj.) Pour une plante qui croît sans culture, à l'état sauvage. Qui appartient à la flore indigène.  
Sporange (n.m.) Sorte de capsule renfermant les spores des Acotylédones. Organe à l'intérieur duquel s'élaborent les spores et dont la paroi est une assise cellulaire.  
Spore (n.f.) Corps reproducteur des végétaux cryptogames. Cellule reproductrice, généralement haploïde, produite, à l'issue d'une méïose, par un sporophyte et destinée à être disséminée.  
Sporophyte (n.m.) Organisme diploïde au sein duquel intervient la méïose. Au terme de la méïose se différencient les spores haploïdes.  
Squameux (adj.) Couvert d'écailles.  
Squamiforme (adj.) En forme d'écaille.  
Squamule (n.f.) Petite écaille.  
Staminal (adj.) Qui a trait aux étamines.  
Staminifère (adj.) Portant des étamines.  
Staminode (n.m.) Étamine stérile plus ou moins rudimentaire ou transformée.  
Station (n.f.) Étendue de terrain, de superficie variable, homogène dans ses consitions physiques et biologiques (mésoclimat, topographie, composition floristique et structure de la végétation spontanée).
- Station abyssale : station de basse altitude ayant un climat local nettement plus froid que le climat régional, et permettant de ce fait la survie d'espèces se rencontrant "normalement" à des altitudes supérieures.
 
Sténoméditerranéen (adj.) À étroite répartition méditerranéenne (zone de l'olivier) de Gibraltar à la Mer Noire.
- Sténoméditerranéen septentrional : côte nord de la Méditerranée de l'Espagne à la Grèce.
- Sténoméditerranéen oriental : bassin oriental de la Méditerranée, des Balkans à la Turquie et l'Egypte.
- Sténoméditerranéen méridional : côte sud de la Méditerranée du Maroc à l'Egypte.
- Sténoméditerranéen occidental : bassin occidental de la Ligurie à l'Espagne, au Maroc et à l'Algérie.
- Sténoméditerranéen nord-occidental : de la Ligurie à l'Espagne.
- Sténoméditerranéen sud-occidental : du Maroc à la Tunisie et la Sicile.
- Sténoméditerranéen nord oriental : des Balkans à la Turquie.
- Sténoméditerranéen sud-oriental : de la Cyrénaïque à l'Égypte et la Syrie.
 
Stérile (adj.) Se dit des frondes des fougères ou des tiges de prêles dépourvues de sporanges.  
Stigmate (n.m.) Partie sommitale du style, généralement dilatée, dont l'épiderme est spécialement adapté à recevoir le pollen et à favoriser sa germination.  
Stipe (n.m.) 1. "Tronc" des palmiers, yucca… dont le diamètre ne s'accroît pas, ce n'est pas un tronc s.s..
2. Petit pied portant un organe à son sommet.
 
Stipité (adj.) Porté sur un petit pédoncule, un stipe.  
Stipulé (adj.) Muni de stipules.  
Stipule (n.f.) Appendice foliacé ou membraneux que l'on trouve à la base d'un grand nombre de feuilles.  
Stolon (n.m.) Rejet rampant et radicant qui naît à la base d'une tige et sert à la multiplication de la plante. Il produit une nouvelle plante à son extrémité, susceptible de s'affranchir du pied "mère" (multiplication végétative).  
Stolonifère (adj.) Pourvu d'un stolon.  
Stomate (n.m.) Pore ouvert dans l'épiderme et permettant les échanges gazeux avec l'atmosphère.  
Strié (adj.) Pourvu de stries, de lignes fines et parallèles.  
Strie (n.f.) Petit sillon. Les stries sont séparées par des côtes.  
Strobile (n.m.) Le cône des Gymnospermes.  
Strophiole (n.f.) Épaississement charnu et peu étendu de certaines graines.
Syn.: caroncule.
 
Style (n.m.) Petit pédoncule filiforme qui surmonte le pistil et porte le stigmate.  
Stylopode (n.m.) Disque qui couronne le fruit des Apiacées et qui porte les styles.  
Sub- (préf.) Préfixe qui signifie presque (ex.: subaigu = presque aigu : subsessile = presque sessile).  
Subalpin (adj.) Qualifie l'étage (ou les espèces qui l'habitent) situé en France continentale entre l'étage montagnard et l'étage alpin, soit ± 1700-2200 m, dominé par des pelouses et des boisements d'épicéas et de pins de montagne.  
Subatlantique (adj.) Plante à répartition atlantique, débordant vers l'est dans les zones à climat plus continental.  
Subcosmopolite (adj.) Pour une plante présente dans toutes les zones du monde mais avec des lacunes importantes (un continent ou une zone climatique).  
Subendémique (adj.) Pour une plante dont l'aire est centrée sur un territoire mais débordant sur les territoires voisins. Ce territoire peut être naturel (subendémique provençale pour une plante qui serait connue principalement en Provence mais "déborderait" dans le Languedoc) ou administratif (subendémique française pour une plante que l'on trouverait en France surtout, mais aussi en Italie). La coexistence de ces deux significations impose de préciser le territoire dont on parle.  
Suberaie (n.f.) Formation végétale forestière méditerranéenne sur sol acide dominée par le chêne-liège.  
Subéreux (adj.) Ayant la nature et le consistance spongieuse du liège.  
Subsp. (abrév.) Abréviation de subspecies (sous-espèce). Rq.: Pour la faune (et de plus en plus pour la flore), on utilise aussi souvent l'abréviation ssp.  
Subspontané (adj.) Pour un végétal introduit peu intégré dans la flore de la région, s'y maintenant dans ses stations, mais sans véritable capacité d'extension.  
Substrat (n.m.) Tout support où est fixée une plante.  
Subtropical (adj.) Relatif aux faciès tropicaux et tempérés chauds.  
Subulé (adj.) Qui se termine insensiblement en pointe très aiguë, comme une alène.  
Succulent (adj.) Épais, juteux, ferme mais tendre.
Syn.: charnu.
 
Sud européen-sud sibérien (adj.) Pour une espèce eurasiatique des zones chaudes de l'Europe et faciès arides du sud de la Sibérie. Ce sont en général les éléments steppiques à aire centrée sur la Mer Noire, jusqu'au Pont-Euxin.  
Sud-est européen (adj.) Pour une subdivision de l'aire eurasiatique centrée sur les Carpathes et le Danube.  
Suffrutescent (adj.) Qui produit chaque année des rameaux issus d'une souche ligneuse enterrée.  
Supérovariée (adj.) Pour une fleur dont l'ovaire est supère.  
Superposé (adj.) Se dit de deux organes non homologues insérés l'un devant l'autre (étamines superposées, ou opposées, à un pétale).  
Supraméditerranéen (adj.) Relatif à l'étage des collines en région méditerranéenne dominé par le chêne pubescent, de ± 400 à 1200 m. C'est l'équivalent de l'étage collinéen en région non méditerranéenne.  
Suture (n.f.) Ligne de jonction de deux organes soudés ensemble ou de deux marges d'un même organe (ex.: les deux valves d'une gousse).  
Symbiose (n.f.) Association à bénéfice réciproque entre deux organismes différents.  
Symbiotique (adj.) Qui pratique ou qui a trait à la symbiose.  
Sympatrique (adj.) Se dit d'espèces (ou de populations) habitant, à l'état naturel, la même région.
Contraire : allopatrique.
 
Sympodial (adj.) Se dit de l'allongement d'une tige par articles successifs produits chacun par un bourgeon axillaire - chaque article se termine par une inflorescence.  
Synanthéré (adj.) Se dit d'étamines soudées par les anthères et formant un tube dans lequel passe le style.  
Synanthrope (adj.) Lié à l'homme et à ses activités.  
Syncarpe (n.m.) 1. Fruit composé de carpelles soudés en un organe unique.
2. Infrutescence dont les fruits unitaires sont adnés, formant une masse unique (ex.: l'ananas est un épi de fruits adnés les uns aux autres).
 
Synchronie (n.f.) Simultanéité d'événements, de faits.  
Syntaxon (n.m.) En phytosociologie, terme désignant un groupement végétal, quel que soit son niveau de définition (alliance, association…).  
Syntopie (n.f.) État de taxons partageant le même biotope.  

121 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|