Recherche rapide (aide ?)

Les 3 dernières news...

Mentions légales

Les données mises en forme dans cet Atlas en ligne (carte, textes, graphiques...) ne peuvent être utilisées ou reproduites sans l'accord explicite d'INFLORALHP.

Les photos et illustrations de cet Atlas en ligne sont la propriété exclusive de leurs auteurs. Sauf indication contraire, elles peuvent être utilisées suivant les conditions de la licence Creative Common CC-CY-NC-SA (citation de l'auteur - pas d'utilisation commerciale - partage dans les mêmes conditions).



Lexique

Qu'en termes choisis ces choses-là sont dites
Berardia lanuginosa

   Comme beaucoup de disciplines, la botanique possède son vocabulaire. Il n'est ni plus simple, ni plus compliqué qu'un autre, mais parfois un peu déroutant. Nous avons essayé de compiler ici certains de ces termes techniques.
   Dans les autres pages du site, vous pouvez obtenir directement la définition d'un mot en passant le pointeur sur celui-ci quand il est souligné de pointillés bleus. Par exemple : Dryade(n.f.) Essence d'ombre à l'état juvénile et à longue durée de vie (ex.: hêtre, sapin...)..
73 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|
T ↑ haut
Taillis (n.m.) Forêt dans laquelle les arbres sont totalement ou partiellement constitués de bouquets de troncs partant d'une même souche. Ne concerne que les espèces capables de repartir de la souche.  
Taxon (n.m.) Unité occupant un rang défini dans la hiérarchie de la classification. Dans le Code International de Nomenclature, les groupes taxonomiques de tous rangs se nomment taxons (taxa, singulier : taxon) Chaque individu végétal est considéré comme appartenant à un certain nombre de taxons de rangs hiérarchiquement subordonnés et dont l'espèce (species) constitue le rang de base.
Les principaux rangs des taxons par ordre descendant sont : le règne (regnum), l'embranchement ou le phylum (divisio, phylum), la classe (classis), l'ordre (ordo), la famille (familia), le genre (genus), et l'espèce (species).
 
Taxonomie (n.f.) Science de la classification des êtres vivants.
Syn.: taxinomie.
Une plante peut ainsi se voir classer dans les taxons suivants (par ordre décroissant de rang): regnum, subregnum, divisio ou phylum, subdivisio ou subphylum, classis, subclassis, ordo, subordo, familia, subfamilia, tribus, subtribus, genus, subgenus, sectio, subsectio, series, subseries, species, subspecies, varietas, subvarietas, forma, subforma.
 
Taxonomique (adj.) Qui intervient dans la taxonomie.  
TaxRef Référentiel nomenclatural et taxonomique du Muséum national d'histoire naturelle.
https://inpn.mnhn.fr/accueil/donnees-referentiels
 
Tépale (n.m.) Pièce d'un périanthe dont tous les éléments (sépales et pétales) sont semblables entre eux (ex. lis, tulipe…)..  
Terminal (adj.) Situé au sommet d'un axe. Issu d'un bourgeon terminal.  
Terné (adj.) Pour des organes verticillé (ou groupé) par trois.
2. Pour une feuille composée de trois folioles.
 
Terricole (adj.) Pour une plante poussant dans les sols terreux.  
Tesselé (adj.) Qui présente des ornementations en damier (ex.: fleur de fritillaire).  
Tête (n.f.) Inflorescence plus ou moins globuleuse groupant de nombreuses fleurs serrées.  
Tétradyname (adj.) Dont les étamines sont au nombre de 6, dont 2 plus courtes.  
Tétragone (adj.) À quatre angles (ex.: gousse du tétragonolobe).  
Tétrakène (n.m.) Fruit sec formé de deux carpelles contenant chacun deux graines - à maturité, chacune des quatre graines, entourée d'un demi-carpelle, devient indépendante et comparable à un akène (chez les Boraginacées ou les Labiées).  
Tétramère (adj.) À 4 divisions ou parties. Se dit d'une fleur (ou d'un cycle d'une fleur) dont les organes homologues sont au nombre de quatre (ou d'un multiple de quatre).
Syn.: tétramètre.
 
Thalamiflore (adj.) Pour une plante dont les étamines, indépendantes du calice, sont insérées sur le réceptacle. En enlevant les sépales ou les pétales, les étamines restent sur le reste de la fleur, insérées sur le réceptacle.  
Thalamus (n.m.) Réceptacle allongé portant le pièces florales chez certaines espèces.  
Thèque (n.f.) Chacune des 2 parties de l’anthère d’une étamine.  
Thécaphore (n.m.) Petit support de certaines capsules (ex.: Silene nemoralis).
Syn.: carpophore, gynophore.
 
Thérophyte (adj.) Plante passant la saison défavorable à la végétation sous forme de graines. Plante annuelle.
Dans Flora Italia, S. Pignatti reconnaît 5 sous-types :
- Th. cespiteux (Setaria viridis).
- Th. rampant (Stellaria media).
- Th. à scape (Myosotis arvensis).
- Th. en rosette (Arnoseris minima).
- Th. parasite (Cuscuta sp.).
 
Thermophile (adj.) Se dit d'une plante qui croît de préférence dans des sites chauds et ensoleillés. Qualifie une plante vivant dans des stations chaudes, au moins durant sa période de végétation.  
Thigmonastie (n.f.) Mouvement d'un organe survenant en réponse à un contact (ex.: les sensitives).  
Thyrse (n.m.) Inflorescence en panicule ovoïde dont les pédicelles du milieu sont plus longs que ceux des extrémités. Grappe complexe de cymes.  
Tige (n.f.) Axe d'une plante sur lequel son insérées des feuilles.  
Tigelle (n.f.) Première tige de l'embryon, comprise entre la radicule et la gemmule - elle porte les cotylédons.  
Tissu (n.m.) Ensemble organisé de cellules constituant une unité dont la structure et la fonction sont déterminées.  
Tomenteux (adj.) Couvert d'une pubescence cotonneuse, entrecroisée, feutrée. Velouté au toucher (ex.: les jeunes coings).  
Tomillar (n.m.) Garrigue à thym.  
Torsadé (adj.) Tordu sur lui-même autour d'un axe longitudinal.  
Toruleux (adj.) Offrant une succession de renflements et d'étranglements.  
Touradon (n.m.) Grosse touffe (pouvant avoir jusqu'à 1 m de hauteur) résultant de la persistance, au cours des années, de la souche et des feuilles basales sèches de certaines plantes herbacées cespiteuses.  
Tourbe (n.f.) Matériau formé par l'accumulation de matière organique végétale, en milieu contamment inondé, en conséquence asphyxiant.  
Tourbeux (adj.) Qualifie un sol très humide ou marécageux contenant une forte proportion de matière organique (il est brun foncé à noir). Par extension, concerne une formation végétale sur un tel sol.  
Tourbière (n.f.) Étendue marécageuse dont le sol est constitué exclusivement de matière organique végétale non totalement décomposée (tourbe). On distingue :
- les tourbières basses (ou plates), liées à la présence d'une nappe d'eau permanente.
- les tourbières hautes (ou bombées), liées à des précipitations importantes et une température moyenne basse, dont la surface s'élève nettement au-dessus du plan d'eau.
 
Traçant (adj.) Longuement rampant.  
Trabécule (n.m.) Chez les graminées, bande de sclérenchyme reliant les 2 faces d'une feuille.  
Trachéide (n.f.) Élément conducteur de la sève brute dont les parois ne sont pas perforées (chez les plantes vasculaires les plus primitives).  
Tribu (n.f.) Rang taxonomique secondaire entre la famille et le genre.  
Trichome (n.m.) Revêtement de poils.  
Trichotome (adj.) Divisé en trois parties dont chacune se subdivise à son tour en trois, et ainsi de suite plusieurs fois.  
Tridenté (adj.) À 3 dents.  
Trifide (adj.) Fendu en trois parties.  
Triflore (adj.) Portant 3 fleurs.  
Trifolié (adj.) À 3 folioles.  
Trigone (adj.) À 3 angles. À trois faces planes et trois angles arrondis.  
Trilobé (adj.) À 3 lobes (ex.: feuilles de l'hépatique, de l'érable de Montpellier).  
Triloculaire (adj.) À 3 loges.  
Trimère (adj.) Se dit d'une fleur (ou d'un cycle d'une fleur) dont les organes homologues sont au nombre de trois (ou d'un multiple de trois) (ex.: tulipe).  
Trinervé (adj.) À 3 nervures.  
Tripartit (adj.) Divisé jusque près de la base en trois parties.  
Tripennatiséqué (adj.) 3 fois pennatiséqué (divisé perpendiculairement à l'axe, en "peigne").  
Triploïde (adj.) Dont chaque cellule contient trois génomes homologues (voir polyploïde).  
Triquètre (adj.) À trois angles saillants, amincis, comme tranchants et trois faces concaves.  
Triséqué (adj.) À 3 segments.  
Trisperme (adj.) À 3 graines.  
Tristique (adj.) Portant des organes disposés en trois rangées longitudinales.  
Triternatiséqué (adj.) Trois fois divisé en trois segments.  
Trivalve (adj.) Se dit d'un fruit s'ouvrant en trois valves.  
Tronc (n.m.) Tige principale ligneuse, unique, de grande taille et qui s'épaissit avec le temps (dans un arbre).  
Tronqué (adj.) Coupé brusquement transversalement. Sommet dont la forme ne prolonge pas celle de la partie inférieure de l'organe. Le sommet semble coupé.  
Tropisme (n.m.) Orientation de la croissance d'un organe en réponse à des inégalités de certains facteurs du milieu.  
Tubéreux (adj.) Pourvu d'un ou plusieurs tubercules.  
Tubérisé (adj.) Se dit d'un organe renflé et gorgé de substances de réserves, transformé en tubercule.  
Tube (n.m.) Partie inférieure d'un calice gamosépale ou d'une corolle gamopétale, dont toutes les pièces sont soudées par leurs marges, formant un cylindre (tube) plus ou moins régulier.  
Tuberculé (adj.) Recouvert de granules, de petites protubérances.  
Tubercule (n.m.) 1. Renflement souterrain de la tige ou de la racine, assurant une fonction d'organe de réserve (ex.: pomme de terre).
2. Granules qui recouvrent certains fruits ou certaines graines (ex.: fruit du platane).
 
Tuberculeux (adj.) 1. Pourvu d'un ou plusieurs tubercules.
2. Recouvert de granules, de petites protubérances.
 
Tubulé (adj.) Qualifie un fleuron à corolle actinomorphe, en tube terminé par de minuscules lobes tous égaux (dans le capitule des Composées).  
Tunique (n.f.) Membrane qui enveloppe un organe (ex.: les bulbes des aulx).  
Turbiné (adj.) En forme de toupie un peu déprimée au sommet ou en cône renversé.  
Turficole (adj.) Se dit d'une espèce ou d'une association végétale localisée dans les tourbières ou les zones tourbeuses.  
Turion (n.m.) 1. Jeune et puissante tige naissant de la souche d'une plante vivace (ex.: asperge, églantier, ronce).
2. Bourgeon épaissi (c'est une bulbille particulière) qui assure la survie à la saison défavorable et la multiplication végétative des plantes aquatiques.
 
Type (n.m.) En botanique, spécimen de référence, sous forme de planche d'herbier ou [de] tout autre élément que l'auteur a désigné comme type (Code de Nomenclature Botanique) relatif à l'individu végétal qui a servi à la description d'un taxon nouveau (espèce ou taxon de rang inférieur à l'espèce). Il s'agit d'une sorte de dépôt légal effectué, de préférence, auprès d'un grand organisme scientifique (musée national...). Pour que la description soit valide, en plus de la diagnose latine, le lieu de dépôt et son numéro de code sont précisés dans le texte décrivant le nouveau taxon, ainsi que l'origine géographique (pays, localité, station) du spécimen et de la date de son prélèvement.  

73 définitions trouvées…
Tout|A|B|C|D|E|F|G|H|I|J|K|L|M|N|O|P|Q|R|S|T|U|V|W|X|Y|Z|